Pilotage

LE BREVET ULM

Comme toutes les activités aéronautiques, le brevet ULM comporte deux parties : la théorie et la pratique.

La théorie

L’élève pilote à 1 heure pour répondre à une série de 40 questions (QCM) relatives à la théorie spécifique de l’ULM. S’il fait moins de 10 fautes, le candidat obtient son « théorique ».

La théorie s’articule autour d’un programme qui comprend :

  • Les facteurs humains
  • L’aérologie et la météorologie
  • La structure
  • La mécanique du vol
  • Les communications
  • La réglementation

La pratique

En même temps que sa formation théorique, l’élève pilote commencera à voler en double avec son instructeur. Au fur et à mesure, il sera de plus en plus autonome jusqu’au jour où son instructeur le jugera apte à partir tout seul. Sa formation sera balisée de plusieurs grandes étapes dont le 1er « laché solo ». Après ce moment, l’élève alternera les vols seul à bord et les vols en double commande où il approfondira ses connaissances, peaufinera sa technique et apprendra la navigation. Viendra ensuite sa première « nav solo » où l’élève s’éloignera pour la première fois seul de son terrain de base. Sa progression continuera, jusqu’à ce que son instructeur le juge apte à passer son brevet de pilote d’ULM. Pour cela, il devra satisfaire à un test au sol puis un examen en vol quand son instructeur l’en jugera capable.

LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DU VOL

Nous pilotons des ULM dis 3 axes. C’est-à-dire que le pilote est en capacité via ses commandes à agir sur les trois axes de l’appareil à savoir le tangage le roulis et le lacet qui sont détaillés juste en dessous.

Le tangage

Le premier axe est le tangage. Il consiste à faire pivoter l’ULM d’avant en arrière sur son axe transversal par une action d’avant en arrière sur le manche. Cette manœuvre agit sur la gouverne de profondeur.

Crédit illustration : (©Horizon VFR)

Le roulis

Le second axe est le roulis. Il consiste à faire pivoter l’ULM sur son axe longitudinal par une action de gauche à droite sur le manche. Cette manœuvre agit sur les ailerons en bout d’ailes.

Crédit illustration : (©pierre.garde.free.fr)

Le Lacet

L’axe de lacet quant à lui va faire pivoter l’ULM sur son axe vertical par une action sur les palonniers qui sont des pédales situées aux pieds du pilote. Cette manœuvre agit sur la gouverne de direction.

Crédit illustration : (©Horizon VFR)